Click Safe - Surfer et télécharger

Surfer et télécharger

Les points positifs

Tout d'abord, Internet constitue une gigantesque mine d'informations. On y trouve de tout sur tout. C'est rapide et facile. Pas besoin d'avoir fait des études pour trouver des informations sur Internet. Les enfants ont souvent des sites favoris qui leur fournissent des renseignements en rapport avec leur travail scolaire, leur groupe de musique préféré, leurs idoles, etc. Bref, sur à peu près tout ce qui est important dans la vie d'un enfant. Ils parlent entre eux de leurs découvertes sur tel ou tel site et s'échangent des adresses url, exactement comme vous le faites.

En surfant, les enfants et les adolescents téléchargent donc quantité d'informations, mais également des logiciels gratuits, de la musique, des vidéos... dont ils sont très friands. Pour ce faire, ils utilisent souvent des programmes particuliers (Peer-to-peer ou File Sharing), notamment Limewire, E-mule, etc.

Risques

  • La publicité : de plus en plus, les jeunes sont considérés comme des consommateurs, cibles des nombreux messages publicitaires qui sont délivrés sans relâche sur Internet. Les entreprises connaissent les sites où les jeunes se retrouvent.
  • Les enfants peuvent être confrontés à des contenus préjudiciables. Cela peut aller de l'information écrite (sites racistes ou sectaires) à des images toxiques (pornographie, violence, etc.). Il arrive que les enfants recherchent volontairement ce genre de sites, mais ils peuvent aussi y aboutir par hasard.
  • Les informations non fiables : toutes les informations que l'on trouve sur Internet ne sont pas fiables. Les enfants pensent parfois que tout ce qui figure en ligne est véridique.
  • E-privacy : les enfants donnent trop facilement leurs données personnelles sur Internet, pour peu notamment qu'on leur promette une « récompense », comme une adresse e-mail ou un GSM.
  • En téléchargeant illégalement de la musique ou des films, les internautes esquivent les droits d'auteurs. Surtout s'ils diffusent ces fichiers.
  • Les programmes peer-to-peer peuvent contenir des virus ou des contenus préjudiciables, des films pornos par exemple, qui s'infiltrent dans votre ordinateur.

Quelle attitude adopter en tant que parent ?

  • Parlez régulièrement avec vos enfants de ce qu'ils font sur Internet et de la manière dont ils font leurs découvertes. Partagez aussi vos propres expériences. De cette manière, vous laissez entendre que vous êtes ouvert aux leurs et vous établissez un lien de confiance. En cas de nécessité, ils s'adresseront plus facilement à vous en priorité. En ce qui concerne les petits enfants, le « Kit de sécurité en ligne » peut vous aider (voir Téléchargement).
  • Passez des accords portant sur l'utilisation de l'ordinateur. Combien de temps votre enfant peut-il rester devant l'ordinateur et pour quoi faire ? Quand ? Si vous avez de jeunes enfants, vous pouvez convenir avec eux que vous resterez à proximité lorsqu'ils surfent.
  • Placez l'ordinateur dans un endroit visible, par exemple dans le salon. Cela vous permet de garder un œil sur ce qui se passe sur l'écran et d'être aux alentours en cas d'incident.
  • Lorsque vous discutez de l'utilisation de l'ordinateur, établissez des liens avec la vie réelle. Il arrive que les enfants ne réfléchissent pas suffisamment aux conséquences de leurs actions sur Internet. En faisant ces liens avec la vie réelle, ils comprennent souvent mieux où vous voulez en venir.
  • Apprenez à vos enfants que tout ce qui se trouve sur la toile n'est pas à prendre pour argent comptant. Apprenez-leur à vérifier leurs sources (Est-ce un site fiable ? Est-ce que je retrouve la même information sur un autre site ?).
  • Pour protéger les enfants des contenus préjudiciables, l'idéal semble être d'installer un filtre. Et pourtant... Les filtres ne sont pas toujours fiables. S'ils bloquent efficacement les sites pornographiques, leurs performances sont moins bonnes vis-à-vis des autres contenus nuisibles. En s'aventurant dans des mondes virtuels, en adoptant des profils ou en téléchargeant des films, les enfants peuvent tout de même aller au-devant de contenus pornographiques, racistes ou violents. Les filtres deviennent alors inefficaces. Si vous installez un filtre, dites-le à vos enfants et expliquez-leur que vous le faites pour éviter qu'ils soient confrontés à des images et/ou des informations indésirables. Cependant, un filtre ne remplacera jamais la communication ni l'éducation à l'utilisation d'Internet.
  • Parlez avec votre enfant des programmes de « file sharing ». Demandez-lui ce qu'il en fait et quels fichiers il échange. Informez votre enfant de la question des droits d'auteurs et du fait que le titre d'un fichier proposé à l'échange peut cacher bien autre chose que ce à quoi on s'attend.
  • Les programmes de file-sharing ouvrent potentiellement les portes de votre ordinateur à toutes sortes de spywares (logiciels malveillants) et de virus. Apprenez à votre enfant à ne jamais rien télécharger sans permission. Généralement, il n'y a aucun problème mais ce n'est pas toujours le cas. Des fichiers étrangers peuvent contenir un virus, un ver ou un cheval de Troie. Veillez donc à bien protéger votre ordinateur à l'aide d'un logiciel antivirus et d'un antispyware.
  • Internet offre tout autant des possibilités de télécharger de la musique en toute légalité. Nombre de sites proposent de la musique, des films et d'autres fichiers en téléchargement gratuit ou payant. Les sites concernés sont souvent sûrs et garantissent une certaine qualité.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×